Couze et Saint-Front doit son qualificatif de "village papetier" à sa longue histoire industrielle : les premiers moulins qui l'ont fait vivre ont été bâtis dès le Moyen-Age. Ils ont vu leur activité varier au fil du temps pour se concentrer définitivement sur l'industrie papetière à partir du XIXè siècle et l'invention par Pierre Prat-Dumas du papier filtre de forme ronde destiné à l'industrie pharmaceutique.

Avec le développement de cette activité furent créés les premiers organismes de soutien social (Sainte-Croix des Papetiers, Secours Mutuel). C'est aussi à Couze qu'est née la CGT Polyrey qui y avait son siège et organisait traditionnellement le défilé du 1er mai.

Il rivalisait avec ceux de nos préfecture et sous-préfectures. Grâce à l'appui des élus, il a perduré jusqu'en 2013 inclus.

F_SDG_inverted_WEB-08Un projet pour Couze, c'est aussi rendre leur fierté aux travailleurs couzots qu'ils soient papetiers ou non, qu'ils soient salariés ou patrons, qu'ils soient fonctionnaires ou appartiennent au secteur privé, qu'ils soient momentanément sans emploi ou travailleurs bénévoles au sein d'associations. C'est renouer avec la tradition industrielle de Couze et y célébrer la fête du travail.

Défiler le 1er mai à Couze 

  • Promouvoir la valeur "travail"
  • Encourager les jeunes à travailler, y compris de manière bénévole au sein d'associations
  • Afficher la solidarité des Couzots
  • Rendre hommage aux syndicalistes ayant défendu les intérêts des papetiers de Couze, voire de tous les ouvriers couzots
  • Se rassembler pour ce faire sur l'Espace Marcel Boisseau, syndicaliste reconnu pour son sens aïgu de la justice, et se rendre pour déposer une gerbe au monument aux morts
  • S'engager à pérenniser cet hommage à tous les travailleurs couzots le 1er mai de chaque année

 

1er mai