Lors de sa dernière séance de la mandature, le Conseil Municipal a voté le budget 2020. C'était dans la soirée de jeudi 27.

Le vendredi 28, lors de notre 3è rencontre citoyenne sur les solidarités, un de nos compétiteurs a interpellé Jacques Masmontet, potentiel futur adjoint en charge des finances, pour connaître son avis sur le budget voté la veille ..., montrant ainsi combien nos concitoyens - fussent-ils sympathiques et de bonne volonté -  connaissent peu ou mal le fonctionnement d'une commune.

Car s'il est effectivement vrai qu'à la base un budget communal comme un budget d'entreprise ou de ménage consiste à déterminer ses dépenses en fonction de ses recettes, les contraintes de la comptabilité publique en font un outil quelque peu compliqué à comprendre par des novices, voire des élus qui n'ont pas été concernés directement par son élaboration.

Tou(te)s les Couzot(e)s trouveront confirmation de ces dires auprès des élus d'hier et d'aujourd'hui.

Personne ne peut ... au pied levé ... analyser un budget communal sans avoir eu accès aux éléments qui ont servi à sa préparation et, notamment, à ses objectifs politiques.

Budget 2020

Véronique Dubeau-Valade  - présente lors du vote du budget 2020 comme ses compétiteurs - peut simplement dire qu'il s'agit d'un budget contraint, d'un budget de fin de mandat clôturant une opération à hauteur de plus de 450.000 € trop onéreuse.

Il faut savoir que, dans les prévisions de l'équipe précédente, la réfection du bloc mairie / école était chiffrée par l'ATD (Agence Technique Départementale) pour un montant ne dépassant pas 300.000 € tout en affichant une belle architecture contemporaine. Il est dommage de ne pas avoir simplement concrétisé les projets en cours plutôt que de les avoir détruits ... mais l'Histoire ne peut être refaite !

Il est donc totalement inutile aujourd'hui de juger ce qui vient d'être voté, les investissements prévus n'étant encore que :

  • le financement de restes à réaliser (RAR) déjà engagés sur le bloc mairie/école,
  • la rénovation du préau de l'école
  • et  un ossuaire au cimetière de Couze.

Seuls ces derniers points pourraient éventuellement faire l'objet d'une modification MAIS ...

  • concernant l'ossuaire, il semble que des engagements aient été déjà pris avec l'entreprise de pompes funèbres Pauly ;
  • concernant le préau, nous approuvons le fait d'améliorer les conditions de vie des écoliers et enseignants de l'école de Couze que nous souhaitons voir plus gaie.

Le budget 2020

Le budget 2020 se verra adapté pour permettre simultanément de :

  • rénover un préau où la nature aura sa place avec, pourquoi pas, un mur végétalisé - des études sont en cours -;
  • repeindre la clôture de la cour de récréation dans des couleurs adaptées à un lieu pour enfants ;
  • re-végétaliser et sécuriser la cour de récréation avec, comme cela fut fait sous la mandature 2008 > 2014, un mini-espace potager où les enfants pourront aussi apprendre des notions de jardinage avec des herbes aromatiques utilisables en cuisine.