"La culture, c'est ce qui demeure dans l'Homme lorsqu'il a tout oublié" (Emile Henriot - académicien français - 1889-1961)

C'est dire combien il est important pour l'Homme d'être instruit, d'être éduqué.

L'élu d'une commune - et plus encore d'une commune rurale - doit prendre sa part de responsabilité dans l'évolution des enfants pour leur permettre de s'intégrer dans le monde.

Que ce soit en matière musicale, en matière d'arts graphiques, en matière de culture générale ..., l'enfant de la campagne doit avoir les mêmes droits que l'enfant des villes. Il doit pouvoir apprendre à chanter, apprendre à jouer du piano ou de tout autre instrument, apprendre à danser, à écrire, dessiner, peindre, photographier, filmer ... Il doit pouvoir se rendre dans des expositions ou autres lieux de culture.

Les cultures sont multiples !

Favoriser leur accès à des écoliers est leur donner la garantie de pouvoir évoluer plus aisément dans leur vie plus tard.

L'expression devenue courante "la culture" les résume.

La culture, formidable lien intergénérationnel

Associer les écoliers à des actions culturelles en direction des populations adultes facilite les échanges entre enfants, parents, voire grand-parents. C'est un extra-ordinaire partage.

La culture, lien social

Se retrouver à l'occasion d'un vernissage d'exposition, venir écouter ses enfants chanter, appprendre à jouer d'un instrument de musique ensemble ... que d'occasions de rencontres, que d'occasion de nouer des liens d'amitié !

Les cultures au coeur de la vie villageoise

La culture peut être aussi source de développement économique

C'est ce qui avait été prouvé lors de la mandature 2008 > 2014 et c'est à partir de cette réussite passée que l'équipe conduite par Véronique Dubeau-Valade veut remettre la culture au coeur de la politique couzotte :

  • maintien et promotion de l'exposition annuelle présentant les talents amateurs couzots mise en place sous la mandature actuelle
  • re-ouverture au public du Fonds Communal d'Art Contemporain créé en 2009 ; il figure à l'actif du bilan financier de la commune et certaines de ses oeuvres sont déjà d'une grande valeur
  • relance de l'exposition annuelle "Papier d'art, papier de Couze" : un artiste reconnu séjourne en résidence à Couze pour préparer une exposition d'oeuvres réalisées sur papier d'art de Couze ou traitant de l'industrie papetière ; la commune met à sa disposition l'Etendoir pour les présenter et les vendre sans demander de commission ni payer de droits de monstration  En compensation, la Commune investit dans une des oeuvres présentées qui alimente le Fonds Communal d'Art Contemporain, enrichissant le patrimoine collectif. L'artiste concerné a obligation contractuelle de travailler une journée avec les enfants de l'Ecole pour les initier à son travail. Les oeuvres enfantines issues de cette journée sont présentées lors de l'édition suivante de "Papier d'art, papier de Couze".
  • participation à l'opération "Ephémères" présentant tous les 2 ans in situ des oeuvres d'artistes reconnus faisant connaître et mettant en valeur notre village pendant la période estivale
  • retour des expositions du Fonds Départemental d'Art Contemporain
  • mise en place d'une exposition annuelle d'artisanat d'art professionnel pour inciter à des installations de nouveaux entrepreneurs artistes dans notre village ; faire de Couze et Saint-Front, un village d'arts
  • soutien aux associations couzottes à vocation culturelle
  • assistance aux artistes couzots pour faire connaître leur talent hors commune
  • encouragement aux associations en lien avec l'école à proposer des atelier ludo-éducatifs traitant de toutes formes de culture dans la limite des possibilités budgétaires

Pour mémoire, les opérations culturelles mises en place sous la mandature 2008 > 2014 revenaient à 2,00 € / an / habitant et généraient des ressources indirectes avec la venue de nombreux visiteurs, des achats chez les commerçants, des sorties dans les restaurants locaux ...

Pour mémoire aussi, l'an passé le Département a rendu hommage par une large exposition au château de Biron à Bernard Dupuy, un photographe aujourd'hui décédé, exposition présentant des oeuvres créées et présentées à Couze lors de l'édition 2011 de "papier d'art, papier de Couze".

Le projet est de relancer l'ensemble de ces activités et de les faire évoluer d'abord au profit des enfants, puis tant à celui des Couzots que de nos visiteurs. C'est une action en faveur de l'industrie papetière, c'est une action en faveur du développement de l'écono-musée du papier ... La culture, c'est une action générant du lien social et du développement économique.

Commission des cultures

Une commission extra-municipale sera installée dans les 4 premières semaines du mandat. Elle sera composée de :

  • 5 élus (le maire en charge des affaires culturelles, le 1er adjoint en charge du développement, le 2è adjoint en charge des affaires scolaires, péri-scolaires et du tissu associatif, le conseiller municipal en charge du tourisme, le conseiller municipal en charge des relations avec les citoyens du monde)
  • 5 volontaires parmi les habitants de la commune
  • 5 membres tirés au sort sur la liste électorale
  • 1 représentant par association couzotte traitant des cultures

Cette commission sera présidée par le maire assisté d'un vice-président délégué choisi parmi les volontaires représentant les habitants de la commune.

Elle émettra des conseils et fera des propositions au Conseil Municipal qui reste décideur en fonction du budget prévisionnel de l'année.